Partager:

Un HCC des grands soirs s'offre le scalp de Viège

25 Jan 2022 Résumé

Magnifique HC La Chaux-de-Fonds ! Face à EHC Viège, les Chaux-de-Fonniers ont sorti le grand jeu et fait preuve d’une solidarité sans faille pour s’imposer 2-0 au bout du suspense. Le match dans le match entre les deux portiers a été remporté par un Viktor Öslund brillant.

Les Chaux-de-Fonniers étaient clairement décidés à prendre le jeu en main. Dès les premières secondes, ils sont partis résolument à l’attaque, même si les occasions n’étaient pas très tranchées. On retiendra surtout la tentative à deux de Julien Privet et David Eugster, lors de laquelle la dernière passe a malheureusement été de trop (3e) ou encore le tir de loin de Sondre Olden qui aurait pu surprendre Reto Lory (4e).

La rencontre se déroulait sur un rythme soutenu, presque sans arrêt de jeu. Quand Julien Privet a transformé en but une passe d’Arnaud Jaquet, on pouvait compter les engagements sur les doigts d’une main (9e), et Viège n’avait pas encore tiré au but. En fin de tiers-temps, les Hauts-Valaisans avaient cadrés quelques lancers, mais sans grand danger pour Viktor Öslund.

Après avoir dominé la première période de la tête et des épaules, le HCC entamait la deuxième en supériorité numérique. Malheureusement, les Abeilles ne trouvaient pas la faille. Elles peinaient même à se montrer dangereuses, hormis quand Sondre Olden se baladait dans la défense adverse (22e). Si les joueurs locaux étaient moins dominateurs, les visiteurs ne parvenaient pas pour autant à se créer des occasions. Malgré deux supériorités numériques, les Viègeois restaient loin de l’égalisation.

Viktor Öslund passait une soirée relativement tranquille mais restait bien dans son match. Il s’interposait avec brio quand Julien Privet perdait bêtement le puck à la ligne bleue opposée et permettait à Linus Klasen de partir seul en contre (33e), ou quand la première triplette offensive adverse donnait le tournis à la défense chaux-de-fonnière pour la première fois de la partie en tout fin de période.

La longueur de retard qu’accusait les Hauts-Valaisans au début de l’ultime période ne leur a pas coupé les ailes, bien au contraire. C’est avec la ferme volonté d’égaliser qu’ils sont revenus sur la glace. Et les tirs se sont succédé dans les premières minutes, notamment de la crosse d’un Eugène Chiriaev omniprésent qui touchait même le poteau (42e).

Bien que dominés, les Chaux-de-Fonniers se créaient tout de même quelques occasions, et un tir de Nauris Sejejs terminait aussi sa course sur le cadre du but adverse (48e). Quand Toms Andersons écopait de sa deuxième pénalité de la soirée, on craignait le pire face aux velléités offensives retrouvées des Viègeois, mais le dernier rempart venu en renfort du LHC sortait le grand jeu.

Mathias Trettenes offrait une passe de but à Toms Andersons qui avait valeur de victoire, mais l’ailier ne parvenait pas à contrôler son tir (54e). Tandis que l’ambiance montait d’un cran aux Mélèzes, les Chaux-de-Fonniers reprenaient leur souffle et le jeu s’équilibrait. En contre, Sondre Olden avec une nouvelle occasion de classer l’affaire, mais Reto Lory s’interposait à nouveau (57e).

Le match prenait une tournure surréaliste quand à 6 contre 5 Viège ne parvenait pas à égaliser malgré trois tirs dans un but déserté, Viktor Öslund étant couché sur le ventre, dos au jeu !

HC La Chaux-de-Fonds – EHC Viège 2-0 (1-0 0-0 1-0)

Les Mélèzes : 1372 spectateurs.
Arbitres : MM. Gianinazzi et Potocan, S. et G. Wermeille.
Pénalités :  3 x 2’ (Na. Sejejs, Andersons (2x)) contre La Chaux-de-Fonds. 1 x 2’ (Steiner) contre Viège.
Buts : 9e Privet (Jaquet, Ni. Sejejs) 1-0. 60e Andersons (Olden, Trettenes, dans la cage vide) 2-0.
La Chaux-de-Fonds : Öslund, Augsburger, Oejdemark, Jaquet, Andersson, Suleski, Iglesias, Na. Sejejs, Olden, Achermann, Andersons, Jobin, Trettenes, Carbis, Muller, In-Albon, Voirol, Ni. Sejejs, Privet, Eugster, Bouchareb.
Viège : Lory, Pilet, Steiner, Eggenberger, Lütolf, Casserini, Furrer, Ahlström, Klasen Olausson, Kuonen, Haas, Chiriaev, Merola, Riatsch, Brügger, Haberstich, Burgener, Ritz, Spinell, Brunner.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Wyss, Ulmer, Döpfner, Dubois (blessés), Matewa (au repos) ni Aeberhard (avec Ajoie), mais avec Jobin (licence B Fribourg), Öslund, Oejdemark (licence B Lausanne). Viège au complet. Tir sur le poteau de Chiriaev (42e) et de Na. Sejejs (48e). Temps mort pour Viège (58e). Viège joue sans gardien de 58’27’’ à 59’11’’. Öslund et Lory sont élus meilleur joueur de chaque équipe.