Partager:

Le HCC démontre comment gérer les matchs à répétition

13 fév 2022 Résumé

Après 3 matchs à l'extérieur, le HCC retrouvait sa patinoire fétiche pour le premier d'une série de trois matchs à la maison en l'espace de 6 jours. Le rythme effrené de la compétition incitait d'ailleurs Thierry Paterlini à laisser souffler Gaëtan Jobin et Viktor Oejdemark, mais pouvait encore compter sur Yanick Stampfli et Ramon Tanner, mis à disposition par Bienne. Le coach des Abeilles enregistrait le retour au jeu de Gaëtan Augsburger et de Devin Müller. 

1er tiers

C'est avec la ferme intention de se rattraper de sa défaite subie à Küssnacht que les Abeilles prenaient possession du territoire des visiteurs. Après à peine plus de 4 minutes de jeu, le coach finlandais de Winterthur demandait un temps mort pour remettre son équipe en place, celle-ci subissant trop le jeu à son goût et que les Chaux-de-Fonniers venaient de se créer de nombreuses occasions. Les joueurs locaux n'en avaient cure et reprenaient le contrôle des opérations. C'est alors que l'arbitre signifiait une faute à l'encontre des visiteurs que Mattias Trettenes allait débloquer la marque (7ème), après avoir enrhumé toute la défense zürichoise. Les visiteurs allaient profiter d'une pénalité sifflée contre Loïc In-Albon pour enfin éloigner le puck de sa zone de défense (8ème). Il fallait attendre la 11ème pour voir la première opportunité de Lions bien édentés, ce qui permettait à Viktor Östlund de se mettre en évidence. C'est encore alors que l'arbitre levait le bras pour une faute zürichoise que le HCC doublait la mise par Sandis Smons, qui passait le puck entre les jambières du gardien visiteur. A peine le nom du buteur était-il prononcé que Sondre Olden inscrivait le 3ème but chauxois. Le 4ème but tombait à la 15ème, de la canne de Ramon Tanner, après un tir en back-hand qui surprenait Gian-Marco Bamert. La fête de tir n'était pas terminée pour ce premier tiers et alors que l'on se trouvait dans une période moins fofolle, le duo Olden/Achermann allait inscrire le 5ème but, l'international norvégien marquant du coup son 3ème point du match, ce qui ne pouvait que le rassurer après une période de doute.

2ème tiers

Après 9 secondes dans le tiers médian, Mathieu Pompéi faisait trébucher Mattias Trettenes et offrait au HCC sa première séquence de power-play de la soirée sans que les Abeilles en profitent puisque celles-ci ne se créaient pas la moindre occasion. Les Abeilles avaient quelque peu desserré l'étreinte en ce début de tiers et il fallait attendre la 25ème minute pour voir une grosse occasion entre Sondre Olden et Ramon Tanner. Dès que le HCC accélerait le jeu, les visiteurs n'avaient plus voix au chapitre et les spectateurs pouvaient vibrer aux nombreuses opportunités, manquées aussi par une trop grande facilité. Il fallait d'ailleurs attendre la 34ème minute pour assister à un nouvel éclair du duo Olden/Achermann pour un 6ème but de toute beauté. A la 37ème, Sondre Olden aurait encore pu inscrire un but, mais Gian-Maro Bamert mettait son veto de façon brillante. Une nouvelle fois, les arbitres avaient un bras levé pour un faute zürichoise. Les visiteurs se retrouvaient d'ailleurs à 3 après avoir commis une seconde faute sur l'action. Les Abeilles n'en profitaient pas et c'est au contraire Loïc In-Albon qui se retrouvait puni, permettant aux visiteurs de s'offrir un moment de répit, jusqu'à la seconde sirène.

3ème tiers

C'est avec 4 hommes durant encore 59 secondes que le HCC entamait ce dernier tiers. A l'instar du HCC, les visiteurs ne profitaient pas de cette opportunité et devaient attendre de se retrouver à 5 contre 5 pour se créer une vraie occasion, parfaitement captée par Viktor Östlund. Alors que la 43ème minute était à peine entamée, Oliver Achermann se faisait punir à son tour. Les Abeilles gelaient le puck. C'est alors que Samuelle Pozzorini chauffait le banc des polissons que le HCC allait enfin profiter d'une séquence de supériorité pour inscrire le 7ème but de la soirée, par Oliver Achermann, lancé dans la profondeur par Stéphane Patry et qui ne manquait pas l'opportunité d'inscrire son 3ème but personnel. A la 49ème, Viktor Östlund se mettait au diapason de son équipe en se montrant intraitable sur une action de rupture zürichoise. Lucas Matewa se faisait punir à la 53ème pour une charge jugée trop appuyée à la bande. La situation à 4 contre 5 ne durait finalement que 53 secondes, puisque Virgile Thévoz se faisait lui aussi punir. Après un premier tiers de hockey-champagne, le HCC prenait surtout soin de ménager ses efforts en vue des prochaines échéances, puisque les Abeilles devront encore jouer 3 matchs d'ici une semaine.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Winterthur 7-0 (5-0; 1-0; 1-0)

Patinoire des Mélèzes, 2565 spectateurs

Arbitres : MM. Erard et Jordi, assistés de MM. Dreyfus et Baumgartner

Buts

  • 06'08 Trettenes (Patry, Suleski) 1-0
  • 11'15 Smons (Olden, Matewa) 2-0
  • 11'33 Olden (Achermann, Tanner) 3-0
  • 14'12 Tanner (Iglesias, Achermann) 4-0
  • 18'03 Achermann (Olden) 5-0
  • 33'43 Achermann (Olden, Dubois) 6-0
  • 45'13 Achermann (Patry, 5c4) 7-0

 

Pénalités

HCC : 4 x 2' (In-Albon (2), Achermann, Matewa)

HCW : 5 x 2'

Equipes

HCC : Östlund (Aeberhard); Jaquet, Iglesias; Stampfli, Suleski; Smons, Matewa; Augsburger; Patry, Trettenes, Carbis; Olden, Achermann, Tanner; Ni Sejejs, In-Albon, Voirol; Müller, Privet, Eugster; Dubois

HCW : Bamert (Henauer); Pozzorini, Thévoz; Harlacher, Hunziker; Engeler, Sigg; Moreno; Bozon, Pompei, Staiger; Gerber, Karpinnen, Lekic; Schaller, Burkhalter, Haldimann; Valenza, Hofstetter, Oana; Mainot

Notes

HCC sans Ulmer, Wyss, Döpfner, Andersson (blessés), Bouchareb (surnuméraire), Na Sejejs, Andersons (JO), Cervino (M20), avec Stampfli, Tanner, Östlund, Patry, Smons (lic B)

HCW sams Wilkins, Zwissler, Schüpbach (blessés)

Loïc In-Albon fête son 250ème match de Ligue Nationale

Billy Hunziker et Oliver Achermann sont désignés meilleur joueur de chaque équipe