Partager:
Photo : Christian Galley

Le HCC prend sa revanche, avec la manière

25 fév 2022 Résumé

Le HC La Chaux-de-Fonds a pris sa revanche vendredi soir aux Mélèzes. Au lendemain de leur défaite aux tirs au but à Thurgovie, les Abeilles n’ont laissé aucune chance au même adversaire aux Mélèzes. Les hommes de Thierry Paterlini se sont imposés 5-0 sans trembler.

Pour cette deuxième rencontre en 24 heures entre les deux équipes, les Thurgoviens ont pris le parti de laisser leurs adversaires prendre l’initiative. Les Chaux-de-Fonniers ont fait le jeu sans toutefois parvenir à se montrer très dangereux dans les premières minutes. Du moins à cinq contre cinq. En effet, les Abeilles profitaient des deux premières pénalités alémaniques pour prendre les devants, d’un puissant tir de la ligne bleue de Mathias Trettenes d’abord (8e), puis d’une reprise dans le slot de Carbis (11e). Un scénario digne d’une grande production hollywoodienne !

Il n’y avait pas encore le feu dans la maison thurgovienne à deux à zéro. Mais un contre ultrarapide mené par Sondre Olden et concrétisé par Toms Andersons poussait Stephan Mair à prendre son temps mort pour arrêter l’hémorragie (13e). La manœuvre n’a pas suffi pour permettre à son équipe de recoller au score, mais au moins celle-ci a-t-elle terminé le tiers-temps sans encaisser davantage de buts, malgré une troisième pénalité sifflée juste avant le thé.

Après la pause, le HCC se montrait moins inspiré en supériorité numérique et peinait à s’installer dans la zone adverse. De retour à cinq contre cinq, Thurgovie était incapable de se montrer réellement dangereux et choisissait plutôt de durcir le jeu, en multipliant les charges appuyées notamment sur Tom Andersson (24e). Sans intervention arbitrale, les Chaux-de-Fonniers rendaient la pareille et Sebastiano Soracreppa en faisait les frais et quittait la glace pour le vestiaire (26e).  

Les échauffourées se multipliaient tandis que les arbitres semblaient bien décidés à laisser faire. Le jeu y perdait de son intensité même si les Abeilles continuaient à créer le danger, à l’image de Viktor Oejdemark dont le tir frappait le poteau (32e). Ce n’était que partie remise et Julien Privet quadruplait la mise en powerplay d’un maître tir depuis le centre du slot, sur une passe lumineuse de Loïc In-Albon (35e).  

Toujours très mordants à 5 contre 4, les Chaux-de-Fonniers manquaient le coche quand un tir de Mathias Trettenes touchait l’extérieur du poteau de la cage défendue par Bryan Rüegger (43e). Les 2317 spectateurs des Mélèzes avaient droit à une réussite de grande beauté, quand Sondre Olden inscrivait le cinquième but de la soirée après un magnifique une-deux avec Oliver Achermann, sur une action lancée par Toms Andersons, omniprésent tout au long de la rencontre (49e).

La rencontre était pliée et la suite n’était que remplissage. Les maillots spéciaux en soutien à Sombaille Jeunesse ont porté chance au HCC. Ils sont désormais à vendre pour la bonne cause. /mwi (Photo : Christian Galley, Arcinfo)

HC La Chaux-de-Fonds – HC Thurgovie 5-0 (3-0 1-0 1-0)

Les Mélèzes : 2317 spectateurs.
Arbitres : MM. Erard et Müller, Baumgartner et Dreyfus.
Pénalités :  3 x 2’ (Dubois, Döpfner, Andersons) contre La Chaux-de-Fonds. 6 x 2’ (Rundqvist (2x), Kühni (2x),  Woger, Parati) contre Thurgovie.
Buts : 8e Trettenes (Andersons, Olden, à 5 contre 4) 1-0. 11e Carbis (Achermann, Andersons, à 5 contre 4) 2-0. 13e Andersons (Olden) 3-0. 35e Privet (In-Albon, Augsburger, à 5 contre 4) 4-0. 49e Olden (Achermann, Andersons) 5-0.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Augsburger, Oejdemark, Smons, Andersson, Na. Sejejs, Iglesias, Döpfner, Trettenes, Carbis, Olden, Achermann, Andersons, Dubois, In-Albon, Voirol, Muller, Privet, Eugster, Ni. Sejejs.
Thurgovie : Rüegger, Soracreppa, Forrer, Moor, Parati, Schmutz, Kühni, Törmänen, Derungs, Lehmann, Ang, Baumann, Rundqvist, Binias, Petrig, Hollenstein, Woger, Spannring, Jolliet, Bleiker.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Wyss, Ulmer, Jaquet, Matewa, Suleski (blessés) Cerviño ni Bouchareb (avec les M20). Thurgovie joue sans Fritsche, Hobi, Fechtig, Loosli ni Palmberg (blessés). Temps mort pour Thurgovie (13e). Tir sur le poteau d’Oejdemark (32e). Le juge de ligne Steve Drefus est fleuri à la fin de son match, son dernier à ce niveau. Andersons et Ang sont élus meilleur joueur de chaque équipe.