Partager:

Une défaite sans importance

03 mar 2022 Résumé

C'est toujours avec une défense profondément décimée que le HCC allait entamer ce dernier match de la saison régulière aux Mélèzes. Par rapport au match de mardi à Viège, Thierry Paterlini ne pouvait récupérer que Lucas Matewa, ainsi que Daniel Carbis, alors que Mattias Trettenes faisait son retour dans l'alignement au vu de la blessure de Sondre Olden.  

1er tiers

Après une entame de match équilibrée, les visiteurs semblaient prendre le pas sur les Abeilles, bien que celles-ci semblaient pouvoir s'enfoncer assez facilement dans la défense bernoise. C'est d'ailleurs sur une telle action que Jaison Dubois ouvrait la marque à la 7ème (photo Pascal Humbert), conclue par un tir précis dans la lucarne opposée des buts de Pasal Caminada. Julien Privet s'offrait une même action mais butait finalemenet sur le dernier rempart bernois. Les visiteurs, via leur top-scorer Tim Coffman se créaient une triple grosse occasion et il fallait un arrêt splendide de Viktor Östlund pour mettre fin à cette action dont Pelé aurait pu dire "J'ai marqué un but, mais Gordon Banks l'a arrêté". Les Bernois se montraient encore les plus dangereux dans les minutes suivantes, mais ils devaient se méfier des contres des Abeilles. C'est ainsi qu'on contre emmené par Toms Andersons aurait pu connaître un meilleur sort, mais Loïc In-Albon ratait de peu la cible. Une minute plus tard, c'est Lucas Matewa qui profitait de la passivité de la défense bernoise pour adresser un tir que Pascal Caminada parvenait à bloquer. Daniel Carbis donnait quelques frayeur à l'équipe visiteuse à la 17ème. Le bon moment du HCC était interrompu par la première pénalité du match sifflée contre Loïc In-Albon à 150 secondes de la première sirène. Le HCC ne tremblait pas et rejoignait les vestiaires avec une unité d'avance.

2ème tiers

Le HCC s'installait dans le camp bernois d'entrée de jeu et c'est suite à une action relativement confuse devant les buts bernois que Michael Huntebrinker trouvait la faille pour son premier but sous ses nouvelles couleurs (22ème). Bien que dominés en ce début de tiers les visiteurs trouvaient le moyen de réduire la marque, par Robin Leone, oublié par la défense chaux-de-fonnière (6ème). Les débats s'équilibraient tout en ronronnant. Il fallait une pénalité sifflée contre Ludovic Voirol  (35ème) pour voir des Bernois prendre un petit ascendant, mais sans trop forcer bizarrement, puisque ceux-ci ont encore la possibilité de gagner un rang au classement et de s'offrir l'avantage de la glace lors de leur série contre Thurgau, alors que les deux équipes s'affronteront à Langenthal samedi en fin de journée. 

3ème tiers

Les visiteurs se montraient plus entreprenant dès les premiers instants. Robin Leone s'enfoonçait dans la défense chauxoise (42ème), mais Viktor Östlund se montrait vigilant. Pour les Abeilles, il s'agissait avant tout d'éviter de nouveaux blessés et les Abeilles se contentaient se geler le puck. Tim Coffman remettait les deux équipes à égalité via un maître-tir d'un angle compliqué, alors que l'arbitre avait levé le bras pour signaler une faute chaux-de-fonnière juste avant. Ne crions pas au scandale, c'était 100 fois mérité.Il fallait attendre la 48ème minute et un essai de Toms Andersons pour faire se lever les 2106 spectateurs présents, une bonne affluence compte tenu de l'enjeu et des vacances dont les Neuchâtelois en certainement profité en masse au vu de la levée des contraintes sanitaires. A la 53ème minutes, le futur joueur du HCC Stephan Rüegsegger donnait l'avantage à ses couleurs après un contre emmené par Tim Coffman. Viktor Oejdemark se faisait punir à la 54ème, pour avoir laissé traîner sa canne dans les patins de Tim Coffman. A 'instar des autres séquences de power-play, les visiteurs ne parvenaient pas à s'installer dans le camp chauxois. A 100 secondes du terme, Thierry Paterlini demandait un temps mort et allait sortir son gardien, profitant d'un engagement dans le camp adverse. Dans les 40 dernières secondes, les arbitres oubliaient deux fautes, mais c'est avec une défaite peu importante que le HCC terminait ce championnat régulier à domicile.

 

HC La Chaux-de-Fonds - SC Langenthal 2-3 (1-0; 1-1; 0-2)

Patinoire des Mélèzes, 2106 spectateurs

Arbitres : MM. Castelli et Ruprecht, assistés de MM. Micheli et Meusy

Buts

  • 06'44 Dubois 1-0
  • 21'44 Hunterbrinker (In-Albon, Andersons), 2-0
  • 25'22 Leone (Dähler, Helfer) 2-1
  • 46'16 Coffman (Rehak) 2-2
  • 52'07 Rüegsegger (Coffman, Chanton) 2-3

Pénalités

HCC : 3 x 2' (In-Albon, Voirol, Oejdemark)

SCL :

Equipes

HCC : Östlund (Aeberhard) : Döpfner, Oejdemark; Na Sejejs, Matewa; Smons, Andersson; Voirol, Trettenes, Carbis; In-Albon, Huntebrinker, Andersons; Dubois, Achermann, Bouchareb; Ni Sejes, Privet, Eugster; Müller

SCL : Caminada (Stauffacher); Müller, Christen; Weber, Pienitz; Chanton, Maret, Helfer; Kämpf, Coffmann, Elo; Wyss, Kummer, Fuss; Dähler, Kläy, Leone; Rehak, Nyffeler, Rüegsegger

Notes 

HCC sans Wyss, Ulmer, Jaquet, Iglesias, Suleski, Olden (blessés), Augsburger (malade)

SCL sans Tschannen, Higgins, Bärtschi

 

Stephan Rüegsegger et Viktor Östlund dont désignés meilleur joueur de chaque équipe