Partager:

Le HCC concède le break

30 mar 2022 Résumé

Le HCC a concédé le break à son adversaire sur sa patinoire des Mélèzes. Le HCC n'a certes pas grand-chose à se reprocher tant l'adversaire parait solide. En jouant plus simple que lors de l'acte I, le HCC a démontré de belles choses, mais est encore trop léger à la conclusion de ses actions.

1er tiers

Ce sont deux équipes ayant procédé à quelques ajustements qui se présentaient sur la glace des Mélèzes pour cet acte II de la demi-finale des playoffs de Swissleague. Le HCC n'allait pas tarder à prendre les devants puisqu'il fallait moins de 2 minutes à Arnaud Schnegg pour rentrer dans la zone de défense adverse et tromper Simon Rytz au premier poteau. Alors que le HCC venait de se créer une grosse occasion, c'est Simon Sterchi qui égalisait sur un contre, l'ex-chauxois ayant pris soin de passer la défense des Abeilles en revue (5ème). Une minute plus tard, David Eugster se faisait punir. Gary Nunn voyait son essai frapper le poteau après 50 secondes dans le séquence. Michael Huntebrinker avait une belle possibilité en contre (7ème), mais échouait dans le dernier geste. Le match était alors engagé et chaque équipe se rendait coup pour coup. Dès le milieu du tiers, le HCC connaissait une belle période en s'installant dans le camp adverse. Viktor Östlund rappelait aux fans chaux-de-fonniers pourquoi il était dans les buts en réalisant un arrêt réflexe à la 14ème, mettant ainsi fin à une belle triangulation des visiteurs. Les Abeilles allaient pouvoir boire le premier thé en ayant encore eu une belle séquence en fin de tiers. 

2ème tiers

C'est un HCC désireux de bien faire qui entamait le tiers médian, mais c'est Olten qui allait inscrire un but un peu tombé de nulle part par l'entreprise de Leonardo Fuhrer (25ème). Ce coup du sort était accompagné peu après par une punition sifflée contre Mattias Trettenes. Le HCC ne se laissait pas abattre et ce sont même les Abeilles qui se montraient dangereuses durant la séquence. Le public commençait à s'échauffer alors que les arbitres ne sifflaient rien contre Olten. Les visiteurs inscrivaient le 3ème par Stanislav Horansky, après que celui-ci ait eu le temps de se déplacer dans le camp de défense du HCC (34ème).Les esprits des joueurs cette fois s'échauffaient à la 35ème, après une altercation entre Toms Andersons et Janis Elsener devant les filets soleurois. A 4 contre 4, le HCC subissait bizarrement le jeu mais allait enfin connaître sa première séquence de power-play, après que Florian Schmuckli n'ait adressé un coup de crosse (38ème). Rien n'y faisait pourtant et le HCC allait prendre le 2ème thé avec un déficit de deux buts, difficile à surmonter face à une équipe compacte devant les filets.  

3ème tiers

Le HCC allait encore pouvoir bénéficier d'une séquence de powerplay après une faute commise par Dion Knelsen (41ème). Les Abeilles étaient certes plus en verve lors de ces deux minutes, mais le score ne bougeait toujours pas. Alors que les visiteurs n'avaient pas encore tirer au but durant ce tiers, Silvan Wyss allait faire parler la poudre en ajustant la lucarne des buts de Viktor Östlund (46ème). Le réalisme soleurois faisait merveille face à des Abeilles virevoltantes certes, mais maladroites dans le dernier geste, à l'instar de cette 3ème séquence de power-play. Leonardo Fuhrer se faisait lui aussi punir, ce qui ne changeait rien au scénario de la partie. A 5 minutes de la fin du match, Axel Andersson dégageait un puck hors zone et se faisait punir  son tour. Joué, le match tombait dans une certaine léthargie, les deux équipes souhaitant s'économiser pour l'acte III de vendredi. David Eusgter réduisait toutefois la marque en déviant un puck envoyé par Jaison Dubois dans la lucarne des buts de Simon Ritz. Les arbitres visualisaient toutefois la vidéo pour confirmer si la canne du numéro 48 était à la bonne hauteur lors de l'action. Viktor Östlund sortait de ses goals à 2 minutes du terme pour un 6ème joueur de hamp. A 64 secondes de la 3ème sirène, Thierry Paterlini prenait son temps mort. Mais 'est finalement Simon Sterchi qui inscrivait le 5ème but pour ses couleurs

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Olten : 2-5 (1-1; 0-2; 1-2)

Patinoire des Mélèzes, 3548 spectateurs

Arbitres : MM. Hungerbühler et Hürlimann, assistés de MM. Pitton et Urfer

Buts

  • 01'53 Schnegg (Suleski, Voirol) 1-0
  • 04'07 Sterchi (Leeger) 1-1
  • 24'30 Fuhrer (Sterchi) 1-2
  • 33'06 Horansky (Lüthi) 1-3
  • 45'21 Wyss (Joggi) 1-4
  • 57'56 Eugster (Dubois, Privet) 2-4
  • 59'20 Sterchi (Leeger) 2-5

Pénalités

HCC : 4 x 2' (Eugster, Trettenes, Andersons, Andersson)

EHCO : 5 x 2'

Equipes

HCC : Östlund (Cervino); Augsburger, Smons; Iglesias, Matewa; Jaquet, Andersson; Suleski; Carbis, Trettenes, Petrini; In-Albon, Achermann, Andersons; Schnegg, Huntebrinker, Voirol; Dubois, Privet, Eugster; Bouchareb

EHCO : Rytz (Matthys); Scheidegger, Antonietti; Elsener, Leeger; Eigenmann, Lüthi; Schmuckli, Mosimann; Horansky, Knelsen, Nunn; Lhotak, Weder, Sterchi; Hasani, Fuhrer, Langenegger; Hüsler, Wyss, Joggi

Notes

HCC sans Wyss, Ulmer, Olden, Oejdemark (blessés), Ni et Na Sejejs, Müller, Aeberhard, Döpfner (surnuméraires)

EHCO sans Forget (blessé), Weisskopf, Heughebaert et quelques autres (surnuméraires)       

Dion Knelsen et Arnaud Schnegg sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

 

Photo Pascal Humbert