Partager:

Le HCC n'a plus le droit à l'erreur

01 avr 2022 Résumé

En perdant cet acte III, le HCC n'a désormais plus le droit  l'erreur dans cette demi-finale. L'acte IV de dimanche devant son public ne doit pas être le dernier match de la saison.

 

C'est un HCC privé de Michael Huntebrinker(malade) et Gaëtan Augsburger (blessé) qui allait entamer cet acte III. Ces forfaits permettaient à Andreas Döpfner et Nauris Sejejs de réintégrer l'effectif chauxois. 

1er tiers

C'est les yeux dans les yeux que le HCC entamait la partie et les Abeilles avaient bien l'intention de poser des problèmes aux Soleurois dès les premiers coups de patins, malgré le fait de ne jouer qu'avec un étranger. Certes les actions dangereuses n'étaient pas légion, les deux équipes étant déterminées à maintenir les attaquants adverses à bonne distance de leurs buts respectifs. Il fallait un fait de jeu pour peut-être débloquer la situation Cela tombait bien puisque Adam Hasani se faisait punir à la 13ème pour une crosse haute. Simon Rytz devait faire face aux tentatives de Loîc In-Albon et consorts, mais s'en sortait finalement sans dommage. Les choses s'accéléraient encore à la 18ème, alors que le poteau venait au secours de Viktor Östlund sur un essai de Dion Knelsen. A la dernière seconde de jeu, Andreas Döpfner se faisait punir pour un coup de canne involontaire certes, mais bien réel. Le HCC allait donc entamer le tiers médian avec un homme de moins durant 2 minutes. 

2ème tiers

Le HCC s'en sortait plutôt bien sur la séquence en jouant très haut sur l'adversaire, même si celui-ci continuait de presser après le retour au jeu de l'attaquant de poche du HCC. Une minute plus tard, Loïc In-Albon se faisait punir pour avoir balancer le puck en dehors de la zone de défense de la main. Les Soleurois n'allaient cette fois pas rater l'occasion, Mattais Joggi envoyait un tir du poignet précis dans la lucarne. Il restait 25 secondes à purger. Le HCC n'allait pas se laisser submerger par ce coup du sort et se portait immédiatement à l'assaut des buts de Simon Rytz. Leonardo Fuhrer commetait une faute à la 27ème, offrant au HCC une 2ème opportunité à 5 contre 4. Si le HCC était proche d'égaliser, Olten avait lui aussi une grosse occasion en contre. Le tiers était très animé et Dion Knelsen avait le but au bout de la spatule à la 31ème, mais Viktor Östlund sortait bien la botte. Tom Andersons se faisait punir à la 33ème, mais je ne sais pas pourquoi Eliot Antonietti ne subissait pas lui aussi les foudres arbitrales. Alors qu'un arbitre levait le bras pour signifier une nouvelle pénalité, un juge de ligne interrompait le jeu alors que le gardien soleurois sortait, s'attirant les foudres de l'assistance et du staff soleurois. Daniel Carbis rejoignait son compère sur le banc des polissons, obligeant le HCC à évoluer avec deux hommes de moins durant 80 secondes. Le HCC résitait bien et le retour au jeu de Toms Andersons allait même déboucher sur l'égalisation chaux-de-fonnière, par Oliver Achermann, bien servi dans le slot par le numéro 91, alors que le HCC évoluait toujours avec un homme de moins ! Le HCC se montrait alors plus dangereux que son adversaire qui avait laisser passer sa chance, à l'instar d'une longue séquence durant laquelle les Abeilles tournoyaient autour des buts de Simon Rytz, empêchant aussi les joueurs soleurois de changer. A 17 secondes de la seconde pause, une altercation entre Axel Andersson et Mattias Joggi incitaient les arbitres à sévir contre les deux hommes, après quelques tergiversations toutefois. Les deux équipes évolueraient encore à 4 contre 4 durant 103 secondes à l'entame du 3ème tiers.

3ème tiers

Contrairement à mercredi dans la même situation, le HCC ne se laissait pas dominer et se montrait parfaitement à la hauteur de la tâche qui lui était assignée ce soir. A la 47ème, Axel anderssons ne captait une passe d'Arnaud Jaquet en zone d'attaque et offrait un contre aux Soleurois qu'heureusement ceux-ci ne parvenaient pas à conclure. Chaque équipe avait alors des occasions, mais c'est Olten qui parvenait à conclure l'une d'elles en premier par l'intermédiaire de Daniel Eigenmann à la 49ème. Après avoir repris son souffle, le HCC remettait un peu plus de pression dès la 55ème minute de jeu. C'est toutefois Cédric Hüsler qui allait réduire les espoirs chauxois à à la 58ème. Viktor Östlund quittait le jeu à 95 secondes du terme. Toms Andersons et l'imbuvable Eliot Antonietti avaient un échange musclé à 64 secondes du terme. Jouant toujours sans gardien, le HCC encaissait le 4ème but dans la cage vide,  mais ce n'était qu'une péripétie, de même que la punition sifflée contre Oliver Achermann. 

 

EHC Olten - HC La Chaux-de-Fonds 4-1 (0-0; 1-1; 3-0)

Patinoire du Kleinholz, 4355 spectateurs

Arbitres : MM. Ströbel et Potocan, assistés de MM. Duc et Francey

Buts

  • 24'44 Joggi (Sterchi, 5c4) 1-0
  • 34'24 Achermann (Andersons, 4c5!) 1-1
  • 48'30 Eigenmann (Hasani) 2-1
  • 57'39 Hüsler (Wyss) 3-1
  • 59'06 Weder (cage vide) 4-1

Pénalités

EHCO : 4 x 2'

HCC : 7 x 2' (Döpfner, In-Albon, Andersons (2), Carbis, Andersson, Achermann)

Equipes

EHCO : Rytz (Liechti); Scheidegger, Antonietti; Elsener, Leeger; Eigenmann, Lüthi; Schmuckli, Mosimann; Horansky, Knelsen, Nunn; Lhotak, Weder, Sterchi; Hasani, Fuhrer, Langenegger; Hüsler, Wyss, Joggi

HCC : Östlund (Cervino); Smons, Suleski; Iglesias, Matewa, Jaquet, Andersson; Sejejs; Döpfner, Trettenes, Carbis; Voirol, Achermann, Andersons; Schnegg, In-Albon, Petrini; Dubois, Privet, Eugster; Bouchareb

Notes

Olten sans Forget (blessé)  Maurer, Weisskopg, Heughebaert, Schwab, Mattys, Oehen (surnuméraires)

HCC sans Olden, Augsburger, Wyss, Ulmer, Oejdemark (blessés), Müller, Aeberhard, Nils Sejejs (surnuméraires)

 

Oliver Achermann et Simon Rytz sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.