Partager:

Avec les honneurs !

07 avr 2022 Résumé

Le miracle n’a pas eu lieu. Revenu de 3-0 à 3-2 dans la série face à Olten, le HC La Chaux-de-Fonds a dû s’avouer vaincu lors du sixième acte jeudi soir aux Mélèzes. Les hommes de Thierry Paterlini s’inclinent certes 4-3, mais ils peuvent être très fiers du parcours réalisé cette saison. Le public ne s’y est pas trompé : 4714 personnes ont répondu présentes pour ce dernier match de la saison.

Olten a appris sa leçon. Après deux défaites, les Souris ont entamé la rencontre sur les chapeaux de roue, mais les Abeilles les attendaient au tournant. Il n’a guère fallu attendre pour se mettre de belles occasions sous la pupille et les deux portiers ont eu chacun leur tour l’occasion de se mettre en valeur. Achermann (2e), Carbis (4e), mais aussi Weder (5e) et Nunn (7e) auraient pu ouvrir le score, mais Viktor Östlund et Simon Rytz tenaient la baraque.

Une double pénalité sifflée contre Silvan Wyss permettait au HCC d'ouvrir la marque par Mathias Trettenes (15e) mais l’avantage ne durait même pas le temps de l’écrire. Vingt-sept secondes plus tard, Simon Sterchi remettait tout le monde dos à dos (15e). À l’heure du premier thé, le duel était toujours aussi intense, et le dénouement totalement incertain.

Le rythme ne baissait pas d’un iota après la pause. Dans une ambiance survoltée telle qu’on ne l’a plus connue depuis longtemps, Daniel Carbis redonnait l’avantage à ses couleurs en trompant Simon Rytz au deuxième poteau, sur un magnifique service de Mathias Trettenes (23e). Le scénario de l’ouverture manquait de se reproduire mais Garry Nunn manquait son affaire (24e).

Les dernières minutes avant la mi-match étaient nettement à l’avantage des Chaux-de-Fonniers, qui avaient plusieurs grosses occasions d’augmenter leur avance, mais sans parvenir à concrétiser. Il en allait différemment en fin de période. Olten prenait les commandes de la rondelle et Viktor Östlund était contraint de multiplier les parades pour conserver le maigre avantage des siens jusqu’à la sirène.

C’est transformé en rouleau compresseur qu’Olten est revenu sur la glace pour le troisième tiers-temps. Les Soleurois pressaient tant et plus, soufflant un vent de panique sur la défense chaux-de-fonnière. Thierry Paterlini sentait son équipe de plus en plus fébrile et prenait un temps mort. Dans la foulée, le HCC retrouvait des couleurs, notamment grâce à un forechecking très haut qui gênait beaucoup les Souris.

La pression finissait par payer et Garry Nunn rétablissait la parité d’un tir puissant depuis le slot (51e). Le HCC l’ignorait, mais le match venait de basculer. Moins de deux minutes plus tard, Olten menait de deux longueurs à la suite des réussites de Florian Schmuckli (52e) et Garry Nunn (53e). On voyait mal alors ce qui pourrait faire trembler les Soleurois. Une pénalité sifflée contre Mathias Joggi et un tir puissant de Patrick Petrini redonnait l’espoir aux 4714 spectateurs (54e).

Malheureusement, toute l’énergie et la volonté du monde n’ont pas suffi à faire plier Olten, qui s’envole vers la finale. Reste que ce HCC version 2021-2022 nous aura fait rêver et aura fait retrouver à plein de monde le chemin des Mélèzes. Puissent les spectateurs des play-off revenir dès le mois de septembre, cette équipe le mérite. /mwi

HC La Chaux-de-Fonds – EHC Olten 0-0 (1-1 1-0 1-3)

Olten remporte la série 4-2.

Les Mélèzes : 4714 spectateurs.
Arbitres : MM. Borga et Ströbel, Wermeille et Gurtner.
Pénalités :  1 x 2’ (Jaquet) contre La Chaux-de-Fonds. 5 x 2’ (Wyss(2x), Fuhrer, Langenegger, Joggi) contre Olten.
Buts : 15e (14’12’’) Trettenes (Smons, Achermann, à 5 contre 4) 1-0. 15e (14’39’’) Sterchi (Scheidegger) 1-1. 23e Carbis (Trettenes, Döpfner) 2-1. 51e (50’09’’) Nunn (Eigenmann, Horansky) 2-2. 52e (51’27’’) Schmuckli (Eigenmann) 2-3. 53e (52’02’’) Nunn (Smith) 2-4. 54e (53’40’’) Petrini (In-Albon, Huntebrinker, à 5 contre 4) 3-4.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Smons, Suleski, Iglesias, Matewa, Jaquet, Andersson, Na Sejejs, Döpfner, Trettenes, Carbis, Voirol, Achermann, Andersons, Dubois, In-Albon, Petrini; Müller, Huntebrinker, Eugster; Bouchareb.
Olten : Rytz, Scheidegger, Antonietti, Leegger, Elsener, Schmuckli, Eigenmann, Lüthi, Hasani, Horansky, Smith, Nunn, Lhotak, Weder, Sterchi, Joggi, Fuhrer, Langenegger, Hüsler, Wyss, Mosimann.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Wyss, Ulmer, Olden, Augsburger, Privet, Oejdemark (blessés), Ni. Sejejs, Aeberhard (surnuméraires). Olten joue sans Olten joue sans Forget (blessé), Knelsen (?), Maurer, Weisskopg, Heughebaert, Schwab, Mattys ni Oehen (surnuméraires). Temps mort pour La Chaux-de-Fonds (46e). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 57’07’’ à 60’00’’. Trettenes et Nunn sont élus meilleur joueur de chaque équipe.